Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
Navigation
Écos des tatanes (Patrick Cintas)
N’en jetez plus !

[E-mail]
 Article publié le 2 février 2014.

oOo

« Voltaire a dit. Voltaire n’a pas dit... »

Le moraliste. — Ce n’est pas que l’Internet soit une poubelle... C’est un reflet. Tout le monde s’y reflète. Et on ne peut pas connaître tout le monde. On y voyage comme on peut. Quelques sites s’en distinguent. D’autres semblent incontournables. Enfin, un nombre incroyable de sites sent la poubelle. La vraie poubelle avec des odeurs humaines. En commençant par l’odeur qui s’exhale de la vanité des uns et des autres. Une odeur tellement forte qu’on ne s’y reconnaît plus. Il n’y a rien de plus fort que la vanité, la prétention, la gloriole, la mégalomanie. À une époque qui se bouche le nez, pourquoi ne pas profiter de l’aubaine pour tenter de s’élever au-dessus des autres ? Tous les prétextes sont bons. Toutes les provocations. Toutes les imitations. Les postures stéréotypées. Les forums qui dégueulent. Les blogs qui ne montrent pas tout, ou si peu. Du coup, les inégalités et les différences sautent aux yeux. Il faut éviter de respirer pour voir. Mais ce qu’on voit n’est qu’un reflet. On se voit. On se ressemble. Et l’ambiance hésite entre l’amertume du raté et les faux semblants du médiocre. Que de candidats ! Mais à quoi ? Au concours de la reconnaissance. Et ces chiens se reniflent, se comparent, se tiennent à distance, sans jamais faire usage de ce qui réussit si bien au non-reflet et aux odeurs supportables : le sens des valeurs.

Le libertin. — Dans la vie, on a le choix : ou bien se situer en-dessous de la morale et fermer sa gueule, ou bien au-dessus et pratiquer la satire. Je ne sais pas si vous souhaitez améliorer votre sentiment à l’égard de l’idée de liberté, monsieur le moraliste, mais si c’est le cas, tâtez donc de la satire pour apprécier les autres à leur juste valeur et cesser, en mauvais magistrat, de juger de leur personne, — ce qui est, je vous le rappelle, parfaitement immoral... et même « salaud » puisque pas philosophique du tout.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -